Progresser en dessin, un processus long et dif… surtout long

Hello toi!! Comment ça va ? Oui il faut lire aujourd’hui (ça me fait revenir à mes premiers amours… écrire, pas lire…).

Je l’ai déjà dit plusieurs fois…

J’ai commencé à dessiner en 2020

En mars 2020 précisément (ne mettez pas cela en corrélation avec un petit être microscopique venu pourrir nos vies, ça n’a aucun rapport). Donc ça ne fait même pas deux ans que j’ai débuté…

Donc oui, ce que je poste actuellement c’est à peu près ce que je peux faire de mieux…

Je n’ai aucun talent, et d’ailleurs j’avais beaucoup de mal à me motiver au départ. Puis petit à petit ça vient.

Est-ce que c’est présomptueux de dire qu’avec aussi peu d’expérience on peut publier un manga ? Je ne sais pas, à l’heure où j’écris ces lignes je n’ai pas encore eu vos retours.

Ce qui est sûr c’est que progresser c’est possible.

Hiro Mashima : ma référence…

Question progression je pense qu’on peut difficilement faire mieux.

Entre ses débuts à la fin des années 90 et aujourd’hui la progression est phénoménale, et sur tous les points. Que ce soit l’esthétique de base, le jeu de couleurs ou aussi l’anatomie (même si c’est un autre problème sur lequel on reviendra plus tard) après plus de 20 ans de carrière son évolution est folle.

Hajime Isayama aussi est pas mal sur ce point. Et il y a encore plein d’auteurs qu’on pourrait citer.

Ce que je veux dire c’est que pour progresser il faut du temps

Les sportifs mettent des années avant d’arriver aux sommets. C’est un peu la même chose ici.

La progression de Mashima s’est faite constamment, au fil des années. Si vous enchaînez ses mangas à la suite, ça sautera aux yeux.

Mais au final c’est quoi le plus important ?

Le talent ?

… Peut-être, mais un talent peut vite être gâché… Certains sont sans doute plus doués que d’autres. Et comme j’ai commencé à dessiner très tard et très récemment (parce que j’ai plus 20 ans) je ne suis peut-être pas le mieux placé pour en parler.

En tout cas de ce que j’ai pu voir il est dit que le talent en dessin n’existe pas…

C’est pratiquer qui est important

Comme dans pleins d’autres domaines en fait. J’en reviens encore au sport, mais ça marche dans pleins d’autres domaines aussi. Les jeux vidéos par exemple, mais même dans les études en fait (pourquoi les professeurs nous donnaient des devoirs).

C’était difficile pour moi de me motiver au départ, quand je vois les horreurs que je produisais. Mais petit à petit j’ai commencé à voir une petite amélioration, alors je retente… Puis une autre, …

C’est peut-être pas si bon finalement, alors je tente autre chose…

Et c’est comme ça qu’on progresse. Moi qui ne me croyait pas capable de le faire je finis par y arriver et je me rends compte que c’est le fait de dessiner, de produire régulièrement qui permet de s’améliorer.

Ce qui vaut aussi pour la construction d’un manga. J’en suis à peine à deux chapitres dans ma petite carrière de mangaka et je commence à comprendre qu’il n’y a pas que le dessin qui compte. Et qu’encore une fois, pratiquer est vital…


Après, je ne vais pas vous mentir…

Sans Clip Studio Paint, je ne dessine pas de manga…

Où alors ce serait beaucoup plus long avant d’atteindre un niveau décent.

C’est pas le logiciel préféré des artistes pour rien (PS : je ne connais pas les autres logiciels donc je ne peux pas me prononcer). Il y a de nombreuses aides dessus qui permettent de gagner un temps précieux par rapport à un travail classique sur papier.

Même un an et demi après avoir fait mes premiers pas dessus je fais encore des découvertes de toutes les disponibilités qui nous sont permises. On a une quantité d’outils hallucinante. Mais malgré tout ça ne change pas un point : il faut les comprendre et les maîtriser.

Pour un débutant comme moi je peux vous dire que c’est intimidant. Et comme les outils numériques, logiciels, tout ça ce n’est pas mon dada je me cantonne à l’essentiel et ça me suffit…

Mais j’ai pas le choix, j’ai rien pour dessiner sur papier, ni plume, ni le papier adéquat… On publie pas un manga en dessinant au crayon sur une feuille bon marché.

Malgré tout il faut bien comprendre que tout n’y est pas. Et je pense que ça se ressent dans le premier chapitre de mon manga Le Jour d’après, je suis loin de tout maîtriser…

Donc j’en profite pour vous demander votre avis. Car même si vous ne pratiquez pas vous pouvez m’aider.

Si un point vous dérange dans mes dessins, ou que vous avez des suggestions à me faire, n’hésitez pas une seule seconde. J’attends vos retours avec impatience.

Bref les amis je crois que vous m’avez compris. Je me suis embarqué tardivement sur un chemin périlleux. J’espère que vous me suivrez dans cette aventure qui ne fait que commencer.

N’oubliez pas que vous pouvez me suivre sur les réseaux sociaux mais aussi me soutenir sur Patreon. C’est maintenant que l’aventure commence !!

%d blogueurs aiment cette page :